Ciel et Terre Association

Ciel et Terre Association

Les pouvoirs de l'eau-partie 2

 

"Reléguée au rang d'un instrument industriel, l'eau nous est tellement devenue familière que nous n'y prêtons même plus attention, elle est même devenue un élément mystérieux, au point qu'en 2005 quand notre CNRS (le Centre National de la Recherche Scientifique) a organisé " l’Année mondiale de la physique", au classement des dix plus grandes énigmes de l’Univers, l'eau a été classée première !

Lors de mes recherches pour mes cours sur la détoxination (libération par différents procédés physiques et énergétiques des toxines du corps humain) une belle synchronicité m'a permis de me procurer le film russe Water réalisé par Anastasyia Popova.
J'avoue que le contenu de ce film m'a remis du baume au cœur par le fait qu'aux quatre coins du monde, malgré un travail de recherche mal vu et mal financé, des scientifiques tentaient depuis de nombreuses année d'élucider les mystères de l’eau.
Dans ce film documentaire, 23 chercheurs, penseurs et religieux du monde entier font état de leurs théories, de leurs recherches, de leurs études en laboratoire et de leurs découvertes.
J'utilise ce dvd comme documentaire dans mes ateliers sur la détoxination du corps humain et l'épuration des eaux de notre corps...
Après cet atelier, nous ne regardons plus l’eau de la même manière ! Notre corps non plus du reste!!!
Les révélations de ce documentaire sont surprenantes et confirment en totalité nos intuitions sur l'utilisation de l'eau dans nos séances de thérapies énergétiques comme le wuname ou l'aurathérapie.
Nous apprenons que l'histoire de l'eau a toujours été liée à celle du règne animal, végétal et minéral et qu'il ressort des analyses sophistiquées de ces chercheurs que certaines cellules de notre corps contiennent jusqu'à  99% d'eau. Le 1% restant contenant notre ADN et divers protéines et minéraux...

Au fil des recherches en laboratoire effectuées par ces chercheurs, il apparaît que l'eau se comporte comme un liquide "structuré", et non désordonné comme les autres liquides. Quand on parle de la structure de l’eau, il s’agit de l’organisation de ses molécules. De la façon dont ses molécules se groupent entre elles en agrégats d’atomes, appelés "clusters" qui présentent une piste intéressante pour chercher des explications aux nombreuses caractéristiques et réactions exceptionnelles de l’eau.
C'est ainsi qu'ils ont découvert que ces agrégats de molécules peuvent, en une fraction de seconde, changer de forme.
Ainsi quand l’eau est totalement pure (comme l’eau de source ou d’orage) ses cristaux sont hexagonaux, symétriques, délicats, d’un blanc éclatant, comme des flocons de neige.
Par contre quand l'eau est polluée ou perturbée, ses "étoiles" se brouillent, se fragmentent, s’assombrissent allant jusqu’à disparaître dans certains cas.
L’eau perd alors toutes ses vertus bénéfiques originelles. Elle n'est plus : hydratante, antiseptique, antibiotique ni curative bien que sa composition chimique n'ait pas variée.


Dans le milieu agriculture "bio", l'utilisation de " l’eau structurée" pour l’arrosage des fruits et légumes révèle une émission photonique six fois plus élevée que ceux traités et arrosés avec de l’eau ordinaire. Les plantes sont alors plus résistantes, et leur système immunitaire renforcé, ce qui évite l’utilisation outrancière d’engrais, de pesticides et d’herbicides.

 



Mais qu’est-ce qui peut déstructurer l’eau ?


Il y a bien sûr la pollution industrielle et agricole comme les produits chimiques, le pétrole, les champs électriques ou encore la radioactivité.
Cependant le film Water révèle d’autres facteurs, bien plus étonnants encore car selon certains scientifiques, l’eau perd sa structure originelle en fonction de la manière dont on va la traiter, au sens propre comme au sens figuré.
Après des processus agressifs d’épuration chimique et de filtrages puissants, l’eau arriverait dans nos maisons en ayant gardé en mémoire les produits chimiques qu’elle a croisés ainsi que les violences qu’elle a subies en étant "séquestrée" dans des dizaines de kilomètres de canalisations, avec des changements abrupts de direction et une haute pression artificielle.
« Quand l’eau du robinet arrive chez nous », explique le Dr Leonid Izvekov, directeur du laboratoire de recherche sur l’eau de Moscou, « elle est comme traumatisée ».
Elle est certes encore potable par rapport aux normes Européennes mais elle n’a plus de vie, ni d'énergies.
Il en est de même pour l’eau vendue en bouteille qui se dégrade continuellement dans les conditionnements en plastique...


Comment l’eau peut-elle se souvenir d’un traumatisme ? Aurait-elle une mémoire comme l’affirmait Jacques Benveniste, il y a vingt-cinq ans ?


De nombreuses expériences auraient, en effet, révélé que toute substance entrant en contact avec l’eau y laisse une empreinte.
Et tout ce qui se passe autour de l’eau serait également aussitôt mémorisé par elle (ce qui expliquerait l'efficacité de l'homéopathie malgré ses très grandes dilutions).
Les scientifiques qui se sont penchés sur la question supposent que ces fameux "clusters" pourraient avoir, en quelque sorte, le même rôle que les cellules de notre mémoire : l’eau serait donc capable de réagir aux informations qui l’entourent mais aussi de les enregistrer, telle une bande magnétique qui mémoriserait pour toujours l’intégralité des données de la vie, puis les restitueraient.

Toujours d’après les scientifiques qui interviennent dans ce documentaire, l’eau, en traversant les millions de logements ayant accès à l’eau courante, mémoriserait toutes les énergies des êtres vivant dans la ville, les maisons et les appartements.
C'est le moment de prendre conscience que « nous polluons spirituellement l’eau », affirme l’Autrichien Aloïs Gruber, chercheur depuis 30 ans.
Pourquoi ? « Parce que l’eau absorbe les énergies positives et négatives des plantes, des gens, des animaux qui vivent dans les maisons.
Quand elle arrive à nos robinets elle est énergétiquement déprimée, elle a perdu sa radio-vitalité et emmagasinée la mémoire de nos existences.».

Cette conception de l’eau, sensibles aux énergies environnementales, consoliderait la théorie du Dr Masaru Emoto sur l’influence des mots, de la pensée, des émotions, des méditations et des prières sur l’eau.
C'est une des raisons pour lesquelles nous utilisons l'eau structurée pour mémoriser toutes les fréquences vibratoires émises par les bols Tibétains, les vaisseaux de cristal et les bols alchimiques dans les séances de méditation et de WUNAME que nous pratiquons.


En effet, pour prouver l’hyper-réceptivité de l’eau, ce docteur en médecine alternative japonais avait eu l’idée, il y a une dizaine d’années, de soumettre plusieurs échantillons d’eau distillée, d'eau du robinet, d'eau de pluie, de source ou de rivière, à des mots, des sentiments, une ambiance musicale, des prières et des méditations. Puis de les congeler pour révéler la vraie nature de l’eau, et photographier sa structure au microscope électronique.
Par des changements de forme très marqués, chaque flacon a, selon lui, réagi aux vibrations positives ou négatives.
Aujourd’hui, il ne semble plus être le seul à penser que l’eau est sensible à nos émotions et à nos intentions. N'oublions quand même pas les nombreuses sources d'eau guérisseuses existantes dans notre pays et dans notre région, bien que gardées ou enfermées, certaines sont encore utilisées de nos jours, notamment la fontaine St Georges dans les Landes qui guérit les rhumatismes.


Pour finir, comme je vous le disais, il ressort que sur les quantités astronomiques d'eau que nous utilisons, 1,5% seulement l'est pour nos besoins alimentaires. Nous sommes plusieurs thérapeutes à conseiller de nous occuper de la qualité de notre eau à la sortie du robinet, de la cuisine par exemple.
Il faut savoir que depuis plusieurs dizaines d' années, des spécialistes chercheurs ont mis au point des "fontaines à usage privé " qui peuvent sortir une dizaine de litres d'eau restructurée à l'heure. La fontaine Kangen, et la fontaine Ojade donnent des résultats significatifs tels l'harmonisation du ph et l'augmentation de radio-vitalité.
Comme je vous le disais plus avant, c'est cette eau qui est utilisée en agriculture biologique, soit via des fontaines, soit par des systèmes de vortex qui ré-énergétisent l'eau de façon mécanique.

Le lien entre l’eau structurée et la santé, la croissance des fruits et légumes est bien établi et donne des résultats incroyables.

En vertu de ce qui précède, un litre en verre d'eau restructurée accompagne toute les séances de techniques énergétiques que je pratique dans mon cabinet, ainsi la mémoire de l'eau enregistre toutes les vibrations, toutes les fréquences et elle les restituent chaque matin quand la personne boit son verre d'eau à jeun en acceptant tout simplement cette eau qui va ré-informer celle contenue dans les cellules de son corps.
L'eau
redevient source de vie et non plus source de maladie."

 

 



 

Pour voir le trailer de Water : http://www.youtube.com/watch?v=YY8qhAb3Mxg&feature=youtu.be

 

 

Georges Lecocq



15/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres